L'agence

Un espace accueillant dans lequel une petite équipe se voue à imaginer et à concevoir vos milieux de vie. 3902, rue Clark, Montréal QC H2W 1W6 (Métro Sherbrooke, autobus 144 Ouest ou Métro Saint-Laurent, autobus 55 Nord, plusieurs stations Bixi à proximité)

David et François

David Morin, architecte patron

B.Sc.Arch., B.Arch. (McGill), membre de l'Ordre des architectes du Québec (O.A.Q.) www.oaq.com et membre de l'Association des architectes en pratique privée du Québec (A.A.P.P.Q.) www.aappq.qc.ca

David Morin dirige son agence depuis plus de 20 ans. Diplômé de l’université McGill, il travaille initialement comme graphiste et concepteur d’expositions ainsi qu’avec les professeurs A. Friedman et W. Rybczynski, initiateurs de la « Grow Home », l’amenant à se concentrer sur l’architecture résidentielle. Son expérience de travail touche divers aspects de l’habitat : de la planification de nouveaux ensembles résidentiels à Montréal et à Terrebonne, à la construction de nouveaux multi-logements, en passant par la rénovation et l’agrandissement de plex montréalais.

Il a construit certaines des premières mezzanines sur le Plateau-Mont-Royal, d’où son surnom « M. mezzanine ». Ses interventions se concentrent dans les quartiers centraux accessibles à la mobilité active, car il se déplace à pied, à vélo et en transport collectif. Ses réalisations intègrent des aspects durables simples avec l’emploi de matériaux écologiques, de préférence locale qui réduisent à la fois les coûts, les distances de livraison et les émissions de GES.

En plus de gérer son agence, il a aussi cofondé et administré pendant 10 ans une compagnie de développement immobilier (Atelier 15 inc.). Il s’implique aussi dans les ateliers au niveau maîtrise « Construction et design » à l’Université Laval où son conjoint et collaborateur de la première heure, François Dufaux, enseigne comme professeur agrégé. David a aussi été membre du Comité Consultatif d’Urbanisme (CCU) et du Comité d'étude des démolitions de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal durant 5 ans, les 2 dernières comme vice-président.

À travers son agence, il cherche à mieux comprendre notre façon d’habiter. Sa motivation est de rassembler clients et ouvriers autour d’un projet vivant, quelle que soit l'échelle. Une architecture lumineuse dans ses volumes ; pertinente dans son organisation spatiale et son budget ; chaleureuse et solide par ses matériaux.

François Dufaux, architecte

B.Arch. (ULaval), M.U.P. (McGill), Ph.D. (University College London), membre de l'Ordre des architectes du Québec (O.A.Q.). Professeur agrégé, École d'architecture, Université Laval.

ont collaboré à l'agence au fils des années

William Gauthier Krynski, Benoit Ruelland (tech. sénior), Alexis Ruelland, Jean-Pierre Lagacé (architecte), Maali Aubin-Salhi, Yseult St-Jacques, Jayson Johnstone, Louis Routhier, Jean Guérette, Étienne Calderon, Sebastian Jaramilllo, Guillaume Morest, Daniel Casey, James Aitken (architecte), Franco Maccarone, Stéphane Rasselet, Conor Sampson et André Miller.

Appuis-livres

Combien pour un architecte ?

«...Selon plusieurs architectes québécois interviewés, le taux des honoraires à pourcentage pour une résidence personnalisée varie de 7% à 15% du coût des travaux...»

LAVIGNE, Lucie. « Combien pour un concepteur ? ». La Presse, 26 novembre 2012.


«...Bien se préparer à la première rencontre

Il est souhaitable de bien se préparer avant de rencontrer un architecte potentiel. Dès le premier contact, il vous demandera probablement ces renseignements...»

LAVIGNE, Lucie. Construire, rénover ou transformer : les meilleures idées d’architectes pour réussir votre projet. Montréal. Les Éditions La Presse., 2011, 178 p.


«...Les différentes phases du projet

Sachez que le client doit approuver chaque phase avant que l’architecte passe à la suivante...»

LAVIGNE, Lucie. Construire, rénover ou transformer : les meilleures idées d’architectes pour réussir votre projet. Montréal. Les Éditions La Presse., 2011, 178 p.

L’écologie et les quartiers urbains

« Le bâti de la ville de Montréal dans les anciens quartiers est particulièrement écologique. Les murs mitoyens, la densité urbaine intéressante par son échelle humaine, l'accès au transport collectif, la présence importante d'arbres urbains, le fait que les triplex ont une ventilation naturelle, que l'on a accès à la lumière naturelle, etc. Les anciens quartiers sont des quartiers de tramways et de transports collectifs et non pas des quartiers de voitures. Et tout cela est construit en maçonnerie et en bois. On ne parle pas de béton, d'acier, d'ascenseurs, de systèmes mécaniques difficiles et avancés qui ont besoin de beaucoup d'entretien. On parle, ici d'une simplicité écologique qui est incroyable sans pour autant que les gens le sachent vraiment. Cela est une très grande force. » Grégory Épaud, Entrevue avec Owen Rose, architecte. ARQ, Architecture-Québec Août 2011.

Formations continues suivies (liste partielle)

Écoconstruction de Écohabitation ; Architecte concevant ou transformant de petits bâtiments ; Conception sans obstacles ; La norme Passivhaus et son application au Québec ; Fenestration et vitrage, normes,code et efficacité énergétique ; Code de construction, partie 9 maisons et petits bâtiments, appliquer les exigences ; Ville de Montréal, règlement 11-018 sur la construction et la transformation de bâtiments ; La responsabilité professionnelle de l'architecte, l'exécution des travaux ; L'éclairage architectural ; Murs extérieurs des bâtiments anciens ; Approches de conservation de l'enveloppe du bâtiment traditionnel.

Using Format